Présentation rapide (CV)

Né à Brest en 1988, j’y ai effectué la majorité de ma scolarité un peu chaotique. Comme beaucoup de lycéens, je n’ai pas directement su où aller après mon baccalauréat ES, et ai enchaîné des passages à l’université de biologie, d’anglais et dans le secteur de l’animation, avant d’intégrer un peu par hasard un BTS en informatique.

Je me suis vite découvert une passion pour le domaine et, suite à mon BTS, j’ai intégré l’ENIB, école d’ingénieurs de Brest, directement en niveau L3. Après une année là-bas, je me suis finalement décidé à me tourner vers la recherche, et ai intégré l’ENS de Rennes (alors ENS Cachan – Antenne de Bretagne) sur dossier en tant que magistérien. J’y ai obtenu mon Master en informatique, ainsi qu’un Magistère, et ai poursuivi en thèse à l’IMT Atlantique (alors Télécom Bretagne), où j’ai obtenu le grade de docteur en informatique fin 2017.

Actuellement, je suis en post-doctorat à l’EPFL (Lausanne, Suisse), dans le laboratoire LTS4 dirigé par le Prof. Pascal Frossard. Mon travail consiste en l’utilisation du traitement de signal sur graphe ainsi que d’outils de machine learning interprétables afin d’étudier des données biologiques, et de pouvoir prédire (avec confiance) l’impact d’un traitement sur un patient atteint d’un cancer. Parallèlement, je m’intéresse aussi à la classification de signaux cérébraux, à l’extension du traitement du signal sur graphe aux données multicanales, ainsi qu’à la problématique de comparer des signaux définis sur des topologies différentes.